Tête de brute

Publié le 29 Janvier 2013

Il a une tête de brute, sous les cheveux coupés ras, le nez cassé d'un jeune boxeur déjà viré pour dopage, les yeux petis et rapprochés, le front bas. Il parle avec l'accent marseillais des quartiers nord, avecle débit traînant d'un type qui a pris trop de coups dans la tête. Il porte un blouson de l'OM, et ça, pour moi, c'est rédhibitoire.  Lorsqu'il est entré dans la maison,ses mains carrées aux doigts trop courts étaient enfoncées  dans les poches d'un blue jean de marque, sur le carrelage blanc du salon ses chaussures de sport noires et or ont imprimé des marques boueuses. Si je le croisais seule  dans un couloir de métro, je me méfierais, je serrerais mon sac contre ma hanche et je surveillerais mes arrières. Il a dit bonjour puis, sans rien demander, il s'est dirigé droit vers la chambre où ma mère gémissante vit ses derniers jours, petite chose fragile douloureuse  et perdue. Maintenant je l'écoute, il lui murmure des mots doux et apaisants, s'occupe d'elle avec une touchante compassion, il la lave, il la change, il l'encourage à avaler ses médicaments et elle s'en remet à lui avec une confiance dont je ne la pensais plus capable. Dans la tronche de brute, il y a un infirmier exceptionnel.

Rédigé par Fomahault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MichelDALMAZZO 21/04/2013 16:28


J'ai remarqué plus d'une fois que les textes qui prennent l'auteur au coeur et aux yeux, lui font trembler la main et la pensée. Ca se voit aux petites fautes de rien du tout qu'on ne fait jamais
dans les autres circonstances comme des blancs en trop ou en moins, des virgules mal placées, des fautes des mots ou des sons mal ajustés que l'on laisse ici ou là.. Ca c'est la preuve de la
sincérité! Le vieux lecteur au cuir martelé que je suis en est encore touché.

bauds 23/02/2013 12:02


Il faut la vocation pour bien faire ce métier en particulier, mais c'est un peu le cas aussi pour les autres. Bises.

ballendar 02/02/2013 22:06


heureusement que dans ces moments difficiles il reste des personnes qui surprennent et donnent de l'espoir - on l'aime cet infirmier 

BMB 01/02/2013 22:06


comme d'habitude axel a trouvé les mots pour dire ce que je resens... je lui laisse la parole. bises

Axel21 01/02/2013 09:46


Je lis avec émotion ce petit texte qui signifie aussi un fugace retour et nous rappelle qu'il ne faut pas juger les gens suivant leur apparence mais suivant leur coeur. Bises affectueuses.