Retrouver le goût de vivre

Publié le 10 Juillet 2013

DSCN0279.JPG

 

Maman est partie.
Il a fallu du temps, et quelques petites pilules rose pour qu'il arrête de pleurer, pour qu'il accepte son départ, pour qu'il comprenne qu'il ne serait pas aussi seul qu'il le croyait.
Il m'a fallu du temps pour le retrouver, pour apprendre à lui parler, et à l'écouter.

Il nous a fallu du temps pour nous souvenir qu'il était mon père et que j'étais sa fille, différente, plus agée, plus tranquille, mais sa fille, toujours.
Il a fallu du temps pour que j'accepte son âge qu'il a accusé d'un coup, pour que j'accepte sa mémoire fragile, son repli vers des moments heureux qu'il n'avait jamais racontés. C'était ma mère qui racontait, lui, il ne disait rien, jamais.

Il nous a fallu du temps pour reconstruire une étrange relation dans laquelle je suis parfois ma mère, parfois sa petite fille rebelle, parfois cette femme qui teint ses cheveux blancs qu'il connaît mal.

Mais nous l'avons fait.
Je l'ai su, le jour où je lui ai demandé : Papa, qu'est ce qui te ferait plaisir ? et ou il m'a répondu simplement : Emmène-moi manger des choses que je n'ai jamais mangées.

Rédigé par Fomahault

Publié dans #chienne de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lania 17/01/2014 17:29


Bonjour Claude. Re.


Joli texte qui me touche profondément. Toutes les situations n'étant pas identiques mais je ne dirai rien, je ne ternirai pas cette jolie lecture.


Bonjour à votre Père. Je poursuis ma découverte. 

bauds 11/01/2014 12:00


Bonne année 2014 de la part de Bodall

BMB 05/01/2014 18:50


Pas faché d'en finir avec une année de m... ! je te souhaite une très bonne année 2014

fusette 23/08/2013 15:47


Belle photo...et bel article sur le temps nécessaire.


Je redoute le départ d'un de mes parents..non pour moi (je suis "en paix" avec eux), mais surtout pour le "survivant"..déjà, je les sens s'éloigner du monde..et même de leurs proches, le temps
s'est arrêté, je ne sais à quel moment...quoiqu'il en soit mes soeurs et moi sont, à leurs yeux, redevenues petites filles...et forcément incapables de leur donner le moindre conseil....

bauds 01/08/2013 23:48


Le passé n'est plus, le présent est déjà du passé, l'avenir n'existe pas. Seuls restent les souvenirs.