Magie, magie !

Publié le 30 Décembre 2010

IMG_1268-compressee.JPG

 

 

Photo publiée avec l'aimable autorisation de

Guyrault d'Alban du Creux du Sac 
(à découvrir ici) 

 

 

 

Magie, Magie

C'est l'après-midi d'un dimanche d'hiver glacial. Le soleil déjà bas sur l'horizon allonge en remord d'été des ombres trop pâles. Le jardin s'engrisaille et je suis de la même humeur que lui. C'est un temps à ne pas mettre un Thrall dehors, un temps à s'équiper d'une combinaison- pyjama en polaire pour une plongée en apnée dans un de ces vieux livres amis qui consolent et vous entraînent loin des jours trop courts.

 A plat ventre sous une montagne de couette, je relis pour la centième fois, mais toujours avec le même plaisir, Le Seigneur des Anneaux, et je frissonne avec les hobbits dans leur traversée du Caradhras enneigé, mon sang  refroidit comme le leur,  ralentit dans mes veines, s'épaissit en  gelée de framboise jusqu'à ne plus pouvoir franchir les étroitures  des capillaires.  Mes petons  privés  du fluide tiède qui se concentre dans mon ventre, bleuissent malgré les chaussettes de laine, mon nez  pâlit, mes  doigts gèlent et mes mains tremblent, brouillant les mots. Je laisse tomber le livre, abandonnant à regret  la Communauté de l'Anneau  à tous les dangers des Monts Brumeux, pour pouvoir me recroqueviller sous l'édredon et  grelotter  paisiblement.

 A ma droite, mon tendre époux, dévore le récit d'un pirate. Dans son tee-shirt léger, il cingle vent debout vers une île des mers du Sud sous un soleil tropical,  il a choisi mieux que moi son compagnon de voyage. Tout en claquant des dents, j'envie sa capacité maintenir la température  de son corps au  niveau d'une bouillote vivante. 

Mes vibrations de frileuse se propagent au matelas, faisant faseyer les voiles de sa frégate, jusqu'à ce qu'à son tour, il sorte de son rêve et se tourne vers moi.

- Tu as encore froid ma douce ? me dit-il en glissant sa main brûlante sur ma joue glacée.

-  Non, je fais juste semblant…

- Je vois, ne bouge pas, reste là au chaud, je vais mettre en route l'été.

Puis sur ces sibyllines paroles, le voilà qui se lève, demi-nu , et je regarde ses petites fesses si chaudes disparaître dans l'embrasure de la porte.

Je n'ai aucun doute, cet homme que j'aime, en qui j'ai toute confiance, cette autre moitié de moi, cette moitié pleine de courage et d'énergie, remplie de chaleur et de douceur,  est capable de tout, y compris de modifier le cours du temps, et  de faire venir l'été sans passer par la case printemps que je déteste.

A quelle magie se livre-t-il que je n'ose interrompre ? J'entends des bruits métalliques, des bouillonnements, des tintements, des chuintements… et le voilà qui revient, précédé d'un parfum boucané, porteur d'un plateau sur lequel fument deux mugs de thé Tarry Souchong noir et fort comme je l'aime.

Je suis un peu déçue, ce n'était pas vraiment  les thés que j'attendais.

Mais, un peu plus tard, après que nous ayons vidé nos tasses, mon enchanteur a tenu sa promesse.    Par ses passes magiques et  quelque incantation  mystérieuse chuchotée à mon oreille,  il a rallumé le soleil dans mes reins, et il n'a pas fallu longtemps pour que, cet après-midi d'un dimanche d'hiver glacial devienne un soir de 14 juillet, feu d'artifice compris….

 

Rédigé par Fomahault

Commenter cet article

La Griotte 07/01/2011 17:26



C'est bon aussi, surtout la crème !



La Griotte 07/01/2011 16:31



Il y a des super thés bio dans la série des produits Gaïa... jamais vu autant de bon thés verts différents !



Fomahault 07/01/2011 17:09



Pour être honnête, franchement, je n'aime pas le thé. Sauf glacé, à la menthe, l'été sur la terrasse. Et donc, dans une autre réalité, j'ai renvoyé mon doudou  et ses thés en cuisine en
réclamant un capuccino !



BMB 05/01/2011 21:47



comme ça tun'as pas eu a user du troll de l'article précédent !



Axel21 05/01/2011 17:47



On dit bien que le moral est parfois dans les chaussettes. Mais la morale?



tanya 05/01/2011 09:22



C'est un beau moment qui rend sensible la magie que l'amour de celui qu'on aime met dans notre vie. Merci de ce partage Tanya