Archéologie du goût

Publié le 12 Février 2011

 

Amphore_romaine.jpg

 

 

Voila, il y a quelques temps, je vous avais posté ce billet là :

 

Je ne jouerai pas inutilement les modestes, j'ai la prétention de savoir cuisiner.

Ah ben si ! pas la cuisine moléculaire, pas cette ancienne nouvelle cuisine, non, la cuisine dite "de femme". Comme s'il y en avait une autre. J'aime cuisiner les plats uniques si conviviaux et la cuisine qu'on appelle exotique qui porte les épices au pinacle.

J'aime bien aussi  mettre de la musique quand j'invite mes amis à manger chez moi. La musique comble en douceur le silence goulu de mes invités, le bruit discret de leurs mâchoires, leurs petits soupir d'aise, et permet à tous de se concentrer sur le mariage longuement réfléchi du vin et du plat.

Comme pour le vin, je choisi ma musique avec délice.

 

L'accord est souvent difficile, n'allant pas de soi. Il mérite une réflexion intensive, des essais pour éviter la fausse note.

Sérieux, autant accorder un fromage et un vin, c'est de la petite bière, il suffit de se fier au terroir ... par exemple essayez un champagne avec un camembert. Merveilleux ! 

 

Autant pour la musique ça le fait pas !

 

Tiens par exemple, rien de tel qu'un Boléro de Ravel pour te niquer la meilleure des paellas valenciana. Le safran ne supporte pas le  boléro de Ravel, c'est comme ça !

 

Evitez la faute de goût ! pas de Vincent Scotto sur une soupe au pistou. Malheureux ! La soupe au pistou, c'est du moelleux, du parfumé, du suave, et en même temps du puissant,  du corsé, du torride, du qui fait transpirer ... piano délicat et cuivre ! Du Guershwin quoi ! un Américain à Paris par exemple .. et par pitié, si vous devez servir du vin avec la soupe au pistou, prenez du Bandol, mais du rouge !

 

La musique, la bouffe et le vin, ça ne supporte pas l'à-peu-près.

Exercice facile pour aujourd'hui : Accordez moi donc un "gambas à la plancha", sachant que le corps du délit sera accompagné d'une sauce mousseuse au safran et au piment d'Espelette.

Le premier qui répond le Boléro de Ravel a perdu !

 

Toutefois, je suis aujourd'hui bien enquiquinée, aussi j'en appelle à mes trois ou quatre fidèles lecteurs qui sont évidemment de fin lettrés et d'impénitents alcooliques  (sinon ils ne seraient pas là...). Voilà donc l'énoncé du nouveau problème :

 

Lorsque mon nouveau piano arrivera, j'ai l'intention de l'inaugurer en pratiquant un peu d'archéologie gustative. En clair, je me lance dans la cuisine romaine antique. A moi le Poulet Fronton, les Patinas et autres Globi. Ca va péter le garum en cuisine. Pour le vin, nihil problemo (c'est du latin de cuisine ça ou je m'y connais pas) ! Il y a à Beaucaire Le Mas des Tourelle  qui vinifie à la romaine !  Mais pour la musique ????

Allez quoi ! creusez vous la cervelle ! Aidez- moi !

 

Nunc ego quaero !

Rédigé par Fomahault

Commenter cet article

Michel 31/08/2011 09:48



Il y a bien entendu les BO de films, très évocatrices, mais anachroniques. Des musicologues ont essayé de reconstituer des la musique antique. Voici quelques pistes récupérées en vrac :


Walter Maioli, un musicologue italien a tenté de reconstituer la
musique de la Rome antique, sur la base des instruments connus, et par analogie avec les musiques traditionnelles du pourtour méditerranéen.


Un «A la manière de...» qui vous fera découvrir lyre, cithare, sambuque,
pandura et autres cordes, rhombe, et instruments à vent tels que tibia, buccin, tuba, double flûte, syrinx etc. Et, côté percussions, le tympanum et le cymbalum. Des sonorités étranges, venues du
fond des âges.


* Walter Maioli,
Synaulia - La Musica dell'Antica Roma : 2 CD


volume 1 Strumenti a fiato (P. 1996) — volume 2
Strumenti a corda (P. 2002).


* SYNAULIA — I flauti etruschi


Edition Amiata Records


Borgo degli Albizi 12 — I 50122 Firenze


http://www.amiatamedia.com


amiata.records@amiatamedia.com


 


* GREGORIO PANIAGUA, Musique de la Grèce Antique, Atrium
Musicæ de Madrid — 33t LP édité par Harmonia Mundi France sous la réf. HM 1015, avec un superbe dossier sur les instruments de musique antique. Existe en CD. Paniagua compile la totalité de
nos connaissances en la matière, c'est-à-dire que tous les extraits étaient grecs, à l'exception d'une unique pièce romaine connue : quatre mesures mutilées de l'Hécyre de
Térence.


 


* ALI JIHAD RACY, Ancient Egypt (Lyrichord) (musique de
l'Egypte ancienne)


01. Piste 1 (24'02") • 02. Piste 2 (10'31") • 03. Piste 3
(5'31")


* DAVID MARSHALL, Somnia Imperii : Roman Music (musique civile
et militaire romaine)


01. Pompa Gladiatorum — Retiarius — Pompa Britannie (7'24") •
02. Sylvanus (3'52") • 03. Nympha (1'39") • 04. Copa (Virgil) (6'17") • 05. Saturnalia (6'22") • 06. Nemesis — Legio Hispana (4'00") • 07. Sybilla (11'49") •
08. Ara Pacis (2'45") • 09. Triclinium (5'49") • 11. The Roman Baths (4'42") • 12. Feriae (8'46") • 13. Pompa Funeris — Flumen Styx (6'29")


* LVDI SCAENICI — E tempore emergo


Minstrel, World MCD 2162 ludiscaenici@bigfoot.com


01. Triumphe (tuba, cornu, bucina pares, cymbala, tympanum)
(5'16") • 02. Carpe diem (tibiae pares, cymbala, tympanum) (4'11") • 03. Calpurnia (lyra, cymbala, tympanum) (2'50") • 04. In Nomine Bacchi (fistulae,
cymbala, cornu, tympanum, voce) (3'13") • 05. Pan et Lucus (syrinx) (2'49") • 06. Sibylla (voce, rhombus, pietre) (2'40") • 07. Taratantara (tuba,
cornu) (2'10") • 08. Ipsa Lyra (lyra) (1'36") • 09. Arethusa (tibiae pares, fistulae, cymbala, tympanum) (3'26") • 10. Bucinatores (buccinae)
(2'52") • 11. Tibiae Sonant (tibiae impares, cymbala, tympanum) (2'37") • 12. Prex (voce, sistro, oblicuum calamum) (3'20") • 13. Parce Sepulto (fistulae,
crotala, cymbala, scabillum, tympanum) (4'14") • 14. E Tempore Emergo (tibiae impares, cymbala, tympanum) (2'55") • 15. Soracte (lyra) (2'32") • 16. Cantus
Sirenius (bucinae soffiate, voci) (1'00") • 17. Ludi Circenses (tuba, cornu, tolla) (2'40") • 18. Extasis (fistulae, cymbala, tympanum) (3'27")


 



tanya 17/02/2011 16:40



Je me sens bien incapble de te donner une recette à toi qui m'a tellement instruiteavec les tiennes mais je vais consulter c'est promis.



Fomahault 17/02/2011 17:16



Bah , ma Tanya, c'est pas tant les recettes qui me manquent mais plutôt les idées de musique pour écouter avec !



Ballendar 14/02/2011 18:54



En premier lieu, j'avais pensé à un orchestre de chambre, mais nous sommes dans la cuisine -c'était pourtant dirigeait par J.F Paillard, tout un programme -


j'ai pudiquement renoncé. Il me restait le religieux, pour coller au catholique Romain; là j'ai découvert soeur Pascale à la cythare (pourquoi viens tu) , mais ses mélodies ramoliraient jusqu'aux
pâtes (ici)- faute d' idée,  j'ai opté pour jean sébatien Bach , sa toccata n'a rien de Romaine mais peut accompagner un plat (pardon pour l'inefficacité, mais la
question dépassait largement mes compétences)



Tanya 14/02/2011 17:48



Je vais demander à quelqu'un de te donner une recette...



bauds 14/02/2011 15:47



 


Un truc à écouter avec les yeux.


http://www.youtube.com/watch?v=RB_qsKGjTrg&feature=related